L’importance du Statut Loueur Meublé Non Professionnel à Lyon.

Le domaine immobilier est sans doute en plein essor à Lyon. De ce fait, de nombreuses personnes choisissent cette ville pour leur épanouissement ou pour leur activité. Cependant, on constate une forte demande d’hébergement. Vue que la demande s’augmente de jour en jour, le statut LMNP a été mise en place pour encourager les personnes à s’investir dans l’immobilier, et ce, dans cette ville. Suivez nous dans cet article pour en savoir plus.

Le LMNP, quels avantages pouvez-vous attendre ?

L’adoption du statut meublé non professionnel à Lyon regorge une multitude avantage aux personnes qui sont dans ce cadre. C’est un statut important pour tous, retrouvez le ici pour mieux comprendre. Chers lecteurs retenez simplement que l’ensemble des avantages sont d’ordre fiscal. Subséquemment, ce statut permet aux personnes d’obtenir une diminution fiscale sur les revenus ayant la même modalité.

En plus, les revenus venant des logements ne connaitront pas une imposition des revenus fonciers. Et ce, grâce à leur soumission au statut LMNPL. Ce n’est pas fini, lorsque vous arrivez à acquérir un bien immobilier nouvel, le statut LMNPL vous donne la possibilité de recouvrer la TVA. Le recouvrement de la TVA devient chose possible lorsque vous détenez le bien pendant 20 ans.  Ayant ce statut, il est possible pour vous de soustraire tout ce qui est charge dans les revenus qui vous reviennent.

Pour cela, il convient de vous en dire que les charges peuvent être liées aux divers travaux de rénovation, aux frais de notaire. De même retenez aussi que la location nue est moins avantageuse que la location meublée. Lorsque vous investissez dans ce secteur avec ce statut, vous avez une gage de sécurité car le droit de bail comprend une grande duré de 9 années.

Comment devenir éligible au statut LMNP à Lyon ?

Bien que ce statut soit peut-être une mine d’or pour l’investisseur, il recommande des conditions pour y adhérer. La toute première condition est d’être une personne physique et non morale. Deuxièmement, ne pas être une personne inscrit au registre du commerce et des sociétés. Seuls les logements destinés pour la location sont couverts pas ce statut. Par ailleurs le chiffre d’affaire annuel du logement ne doit point être au-delà de 23000 €.